Washington ne doit pas s’inquiéter d’un renforcement des relations sino-vénézuéliennes

Le président chinois Xi Jinping se rend ce dimanche au Venezuela, la troisième étape de sa tournée en cours dans quatre pays d’Amérique latine.

 

Comme toujours, des commentateurs occidentaux ont accueilli cette nouvelle avec défiance et ont extrapolé sur les prétendues « intentions cachées » derrière ces visites.

 

Le Venezuela constitue une préoccupation particulière pour les Etats-Unis, qui considèrent le pays comme une nuisance dans une région que Washington a irrespectueusement qualifiée à plusieurs reprises d' »arrière-cour » des Etats-Unis.

 

Depuis des années, le Venezuela, à l’instar de plusieurs autres pays, a été un opposant majeur des Etats-Unis en Amérique latine, qui a publiquement remis en cause la domination de longue date de l’oncle Sam dans la région, en particulier sous l’impulsion de l’ancien président vénézuélien, Hugo Chavez, décédé il y a peu.

 

Cependant, il est peu judicieux et regrettable pour les Etats-Unis de considérer que la Chine renforce ses relations avec le Venezuela dans l’intention de susciter une confrontation entre Caracas et Washington ou d’attiser le sentiment anti-américain à travers le continent.

 

A l’échelle régionale, le renforcement progressif du partenariat Chine-Venezuela est devenu un important moteur de croissance économique régionale et a contribué à améliorer la stabilité sociale.

 

De ce fait, les Etats-Unis seraient bien avisés, en leur qualité de partenaire proche de la région, de se départir de leur défiance de longue date à l’égard de la Chine et de contribuer à l’émergence d’une Amérique latine plus stable et plus prospère.

 

Source: french.xinhuanet.com

Publicités

La Banque de développement de Chine ouvre un bureau au Venezuela

La Banque de développement de Chine (CDB) a ouvert samedi un bureau à Caracas, une manoeuvre qui indique que les deux pays vont renforcer leurs relations économiques.

 

Lors de la cérémonie d’ouverture, le président de la BDC Hu Huaibang souligné l’importance du bureau pour stimuler les investissements chinois au Venezuela et la promotion des échanges commerciaux bilatéraux.

 

« Notre bureau à Caracas est la deuxième institution financière que nous avons mis en place en Amérique latine après Rio de Janeiro. Nous profitons de cette ouverture comme un nouveau départ pour intensifier la coopération entre nos gouvernements, institutions financières et avec les entreprises vénézuéliennes », a déclaré M. Hu.

Source: french.xinhuanet.com

«Ma copine, c’est la ministre!»

Aux Mondiaux 2013, elle tirait tout en étant ministre. Redevenue députée, la sabreuse vénézuélienne Alejandra Benitez était en piste, dimanche à Kazan, pour le premier tour de l’épreuve par équipes. Pas de chance, le Venezuela a été battu d’une touche par le Canada.

Source: www.lequipe.fr

Le président chinois arrive au Venezuela pour une visite d’Etat

Le président chinois Xi Jinping est arrivé dimanche à Caracas pour une visite d’Etat en Venezuela, troisième étape de sa tournée dans quatre pays latino-américains.

 

Les liens entre les deux pays se développent de manière rapide depuis l’établissement en 2001 d’un partenariat stratégique de développement en commun.

 

Les échanges commerciaux sino-vénézuéliens sont passés de 1,4 million de dollars américains il y a 40 ans à 19,2 milliards de dollars l’année dernière. La Chine est devenue le deuxième plus grand partenaire commercial du Venezuela, et ce dernier est le quatrième plus grand partenaire commercial de la Chine en Amérique latine, et également un important partenaire en matière d’énergie et un principal marché de projets sous contrats.

Source: french.cri.cn

Vietnam et Venezuela renforcent leurs liens économiques

Une délégation des entreprises de Hô Chi Minh-Ville, conduite par le vice-président du Comité populaire municipal Nguyen Huu Tin, a effectué une visite de travail du 16 au 20 juillet au Venezuela afin d’échanger des expériences dans la construction, la gestion urbaine et de rechercher des opportunités de coopération entre les entreprises des deux pays.

Source: fr.vietnamplus.vn

Chant de travail à un vénérable corossolier, par Neirlay Andrade

Non loin de la Vega del Navay, la ferme Jamaica est l’une des unités de production agricole de la Commune « Ali Primera II ». Elle se situe sur le territoire de La Pedrera, état du Táchira.

 

En réalité, malgré les apparences, le point fort des communards de La Pedrera, ce sont les eaux. Située tout au sud de l’état de Tachira, la commune Libertador est la seconde productrice de cachamas (poisson d’eau douce du bassin amazonien) du Venezuela.

 

L’organisation des Conseils de pêcheurs-aquaculteurs (Conpas) est l’une des principales conquêtes politico-sociales dont la Commune Ali Primera II peut s’enorgueillir. Conpas a réussi le tour de force de regrouper 450 producteurs locaux. Résultats : chaque semestre (7 mois pour être précis),les 2700 sites de pêche dont ils s’occupent, produisent en tout et pour tout 5400 tonnes decachamas.

Source: venezuelainfos.wordpress.com

Le Venezuela condamne les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité massifs commis par Israël contre le peuple palestinien

Le Gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela tient à réitérer sa plus ferme solidarité avec le peuple palestinien et sa plus forte condamnation de l’attaque criminelle de l’État d’Israël, qui vient de passer à une phase supérieure de sa politique de génocide et d’extermination avec son invasion terrestre du territoire palestinien, détruisant la vie d’hommes, de femmes et d’enfants innocents.

Source: venezuelainfos.wordpress.com