Venezuela : bras de fer entre le gouvernement et la presse

A cause des tentatives grossières du gouvernement de Nicolás Maduro, l’actuel président, de faire plier un à un et par tous les moyens les médias vénézuéliens dont certains sont parmi les plus anciens d’Amérique latine. Le dernier en date à passer sous domination de la révolution bolivarienne s’appelle El Universal. C’est un quotidien fondé il y a plus d’un siècle et qui a été acheté il y a quelques jours par un mystérieux groupe appelé EPALISTICIA.

Source: www.franceinter.fr

See on Scoop.itVenezuela

Advertisements

Les commentaires sont fermés.