Les « colectivos » vénézuéliens, du fantasme à la réalité. Par Maurice Lemoine

Au Venezuela, des collectifs assument des missions  sociales et organisent les quartiers. L’opposition les décrit comme violents, les médias les qualifient de « paramilitaires ».  Anges ou démons?

Maurice Lemoine a enquêté dans ces ¨barrios¨ où vit 85 % de la population vénézuélienne et où la plupart des journalistes ne mettent jamais les pieds…

Source: venezuelainfos.wordpress.com

See on Scoop.itVenezuela

Publicités

Les commentaires sont fermés.