Venezuela, l’essence la moins chère du monde

Au Venezuela, personne ne pense vraiment au prix de l’essence. Vendue au prix de 0,05$ le gallon (3,7 litres), elle est moins chère que la plupart des produits du quotidien. Et il existe même un marché noir où elle se vend à seulement 0,01$ le gallon, un prix inconcevable même pour les riches monarchies du Golfe qui disposent de grandes ressources.

Mais ces prix très bas posent problème au gouvernement vénézuélien et à ceux qui lui ont précédé. Car selon la banque Barclays, ils coûtent 27 milliards de dollars tous les ans au pays, soit 12,5% de son PIB. Une somme colossale dont il aurait bien besoin pour réduire son déficit qui ne cesse de se creuser. Pour le moment, c’est la banque centrale qui le sauve de la banqueroute en imprimant des billets. Mais cela n’est pas sans conséquence et l’inflation à atteint 61% en mai dernier, un taux encore plus élevé que celui de l’Argentine pourtant en pleine tourmente avec les fonds rapaces qui menacent son économie.Mais si les gouvernements successifs ont rechigné à entreprendre des réformes dans le domaine,c’est essentiellement pour éviter la colère populaire. En 1989, une première tentative pour augmenter le prix de l’essence s’était conclue en émeutes causant la mort de centaines de personnes. Le président actuel Nicolas Maduro s’était prononcé en faveur d’une augmentation, avant de faire marche arrière et de proposer un débat national sur le sujet.

Source: www.jolpress.com

See on Scoop.itVenezuela

Publicités

Les commentaires sont fermés.