Mitsubishi contraint d’arrêter sa production au Venezuela

L’usine vénézuélienne du constructeur Mitsubishi est en rade : les livraisons des pièces détachées sont en retard à cause de l’administration locale. Selon les dernières nouvelles, les éléments nécessaires à la reprise de l’activité sont bloqués dans un port à l’ouest du Venezuela.

 

L’usine Mitsubishi vénézuélienne a suspendu la production de ses véhicules en raison d’un retard dans l’importation des pièces détachées. Les échanges entre les constructeurs et l’administration sont souvent musclés. Ils se plaignent d’un système de contrôle des importations long, difficile et désorganisé. Il arrive souvent qu’une entreprise interrompt sa production pour cause de retard de livraison.

Source: www.caradisiac.com

See on Scoop.itVenezuela

Advertisements

Les commentaires sont fermés.