Au Venezuela, la dessinatrice de presse Rayma est censurée et licenciée

La célèbre dessinatrice de presse Rayma vient d’annoncer son licenciement sur son compte Twitter, repris par la BBC et par des journaux vénézuéliens. Le quotidien El Universal, où elle travaillait depuis dix-neuf ans, l’a limogée à la suite d’un dessin sur la crise de la santé publique au Venezuela, représentée par un encéphalogramme plat commençant par la signature de l’ancien président Hugo Chavez (1999-2013).

Le sujet qui lui vaut d’être limogée est un des plus sensibles pour les Vénézuéliens qui n’ont pas les moyens de recourir à la médecine et aux cliniques privées.

Source: america-latina.blog.lemonde.fr

See on Scoop.itVenezuela

Advertisements

Les commentaires sont fermés.