Venezuela : armes contre médicaments

Une campagne de remise volontaire d’armes à feu contre des bourses, des médicaments, des interventions chirurgicales ou des matériaux de construction a débuté aujourd’hui au Venezuela à l’initiative des autorités dans un pays où l’on estime que circule une arme pour deux habitants. « Ce programme doit durer un an. Nous espérons collecter de nombreuses armes. Chaque arme retirée de la circulation réduit les probabilités de violences, de morts, de crimes », a déclaré à la télévision Miguel Rodriguez Torres, ministre de l’Intérieur et de la justice. Soixante centres de collecte ont été ouverts dans ce pays de 30 millions d’habitants, dont quatre dans la capitale, Caracas.

Les armes peuvent être remises anonymement, en échange d’un bon donnant droit à divers avantages.

Source: www.lefigaro.fr

See on Scoop.itVenezuela

Advertisements

Les commentaires sont fermés.