Le jour où Thomas Cook a mis la barre vers le durable

Il y a comme une crise de sens dans les entreprises aujourd’hui, une prise de conscience de plus en plus aigüe que la seule croissance ne suffit plus, qu’il faut y ajouter des valeurs, du sens, un équilibre. Années après années, voyagistes et professionnels du voyage se mobilisent. En 2011, la chaîne Accor avait fait le pari de devenir le leader de l’hôtellerie responsable. Depuis peu, c’est au tour de Thomas Cook de tenter de soigner son image en intégrant le label travelife.

 

Source: www.voyageons-autrement.com

See on Scoop.itTourismes alternatifs

Advertisements

Les commentaires sont fermés.