Pétrole : les prémices d’un accord entre le Venezuela, le Mexique et l’Arabie Saoudite ?

Cette semaine, le ministre du Pétrole saoudien,  Ali Al-Naïmi, se rend à Caracas (Venezuela) avant d’aller ensuite à Acapulco (Mexique). Même si officiellement le but de sa visite n’est pas de discuter des cours du baril, le ministre du Pétrole effectue cette semaine et la semaine d’après deux déplacements dans deux grands pays exportateurs de pétrole aux États-Unis avec l’Arabie. Ces voyages se passent au moment où le monde s’interroge sur les positions du royaume vis-à-vis de la chute récente des cours du baril et le désir qui lui est prêté d’une guerre des prix.

Source: www.lesechos.fr

See on Scoop.itVenezuela

Au Venezuela, 2e pays le plus violent au monde, le pare-balles est à la mode

Moins d’un kilo pour une chemise pare-balles. A peine 1,7 pour la veste «Classic» qui stoppe les tirs de mitraillette. Au Venezuela, deuxième pays le plus violent au monde, on ne lésine pas pour se prémunir d’une criminalité galopante.
Miguel Caballero, styliste colombien connu pour ses vêtements anti-balles, explique par téléphone à l’AFP qu’au cours des sept derniers mois, 20 à 30% de ses clients achètent ses modèles pour les utiliser au Venezuela.
Vêtements renforcés mais aussi véhicules blindés, gardes du corps… Ces coûteuses extrémités étaient autrefois réservées aux présidents ou à des artistes comme Ricky Martin. Mais avec quasiment quatre enlèvements par semaine, selon le gouvernement, et 65 meurtres par jour, d’après des ONG, l’épidémie se répand et touche tout le monde.

Source: www.20minutes.fr

See on Scoop.itVenezuela

Comment le Venezuela en est venu à rationner ses habitants malgré sa richesse pétrolière

Malgré de forts revenus pétroliers, principale source de recette dans la balance commerciale du pays, le Venezuela n’a pas su endiguer la pénurie alimentaire qui sévit depuis de nombreuses années, contribuant à alimenter une contrebande et une corruption extrêmement préoccupante.

Source: www.atlantico.fr

See on Scoop.itVenezuela

Au Venezuela, le smic s’envole avec l’inflation

Le président vénézuélien, Nicolás Maduro, va augmenter de 15 % le salaire minimum au mois de décembre. Ce sera la troisième hausse de l’année, après celles d’avril (+ 30 %) et de janvier (+ 10 %). Le pays a le plus fort taux d’inflation au monde (63 %) et le régime l’attribue à la spéculation de la «classe bourgeoise». Ce geste intervient après une hausse de 45 % du salaire des militaires qui avait provoqué le mécontentement de mouvements ouvriers. Depuis l’arrivée de Chávez au pouvoir en 1999 et la révolution bolivarienne, les militaires ont vu leur salaire boosté de près de 500 %.

Source: www.liberation.fr

See on Scoop.itVenezuela