“Au Venezuela, les gens au pouvoir sont des criminels” [vidéo]

Femmes du chaos vénézuélien est un documentaire “né dans l’urgence”. La réalisatrice Margarita Cadenas s’est sentie “la responsabilité” de parler de cette crise sans précédent qui touche le Venezuela depuis plusieurs années. À travers le portrait de cinq femmes d’âges et de milieux sociaux différents, on découvre une population en survie, qui doit faire face aux pénuries et aux injustices quotidiennes.

Raconter le Venezuela à travers les yeux de femmes était aussi un moyen pour Margarita Cadenas de partir de l’intime pour dénoncer le pouvoir en place. “Pour moi, ce sont des criminels”, explique sans détour la réalisatrice, avant d’énumérer le nombre de personnes mortes de malnutrition ou par manque de soins adaptés. Peu optimiste sur le futur de son pays, la réalisatrice souhaite que son film permette, notamment aux Français, de se rendre compte que ce qu’elle montre “est une réalité”.

Source : “Au Venezuela, les gens au pouvoir sont des criminels” | Courrier international

Publicités

Venezuela: un syndicat de journalistes dénonce censure et sanctions contre les médias

Censure, sites d’information bloqués, journalistes emprisonnés: le principal syndicat de journalistes du Venezuela a dénoncé mardi la « persécution permanente » des médias, dans un pays où une crise économique sans précédent a en outre contraint certains quotidiens à fermer leurs portes.

Au cours du premier semestre 2018, le Syndicat national des travailleurs de la presse (SNTP) a recensé 87 attaques contre des journalistes et 26 « fermetures, sanctions ou blocages » de médias, a-t-il détaillé dans un rapport. Sur cette même période, 24 journalistes ont été emprisonnés par les « forces de sécurité de l’Etat ».

Huit quotidiens ont dû cesser de paraître, pour cause de pénurie de papier. Au Venezuela, une unique société d’Etat est chargée d’importer du papier, une situation que dénoncent les organisations de journalistes et médias privés, pour qui le gouvernement utilise cela comme moyen de pression contre ceux qui le critiquent.

Source : Venezuela: un syndicat de journalistes dénonce censure et sanctions contre les médias – L’Express L’Expansion

Venezuela: L’ONU dénonce une situation «lamentable», Caracas crie au complot

Usage de la force excessive, détentions arbitraires, tortures et mauvais traitements… Publié ce vendredi 22 juin, le rapport du Haut-Commissariat aux droits de l’Homme de l’Organisation des Nations unies sur la situation au Venezuela fait état de détentions « plus sélectives que durant la période des manifestations ». Un document que Caracas n’a pas tardé à condamner.

Source : Venezuela: L’ONU dénonce une situation «lamentable», Caracas crie au complot – Amériques – RFI

Venezuela: l’ONU demande une enquête internationale

Le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme a qualifié aujourd’hui de « lamentable » la situation au Venezuela, appelant à créer une commission d’enquête internationale, et à un « engagement accru » de la Cour pénale internationale (CPI).

« La situation des droits de l’Homme des Vénézuéliens est lamentable », a déclaré Zeid Ra’ad Al Hussein dans un communiqué, dénonçant la politique de répression des opposants, incluant des exécutions extrajudiciaires, des détentions arbitraires et la torture avec des violences sexuelles, des simulacres d’exécution et des décharges électriques.

Source : Venezuela: l’ONU demande une enquête internationale