Crise au Venezuela : des jeunes immigrés en Argentine racontent

En Argentine, Esther a rencontré 5 jeunes vénézuéliens et vénézuéliennes qui ont quitté leur pays pour des raisons politiques, économiques et sanitaires. Ils racontent leurs parcours, illustrant la situation au Venezuela.

Source : Crise au Venezuela : des jeunes immigrés en Argentine racontent

Publicités

Colombie : près d’un million de migrants en provenance du Venezuela depuis 16 mois

Plus d’un million de personnes ont migré du Venezuela vers la Colombie au cours des 16 derniers mois, la majorité fuyant la crise politico-économique, selon un bilan publié par le gouvernement mercredi.

Après un processus d’identification effectué dans 413 des 1.200 municipalités colombiennes, les autorités ont déterminé que 442.462 personnes bénéficient d’un permis de séjour et 376.572 autres n’en ont pas.

Ces deux catégories totalisent 819.034 Vénézuéliens, mais à « ce chiffre, il faut ajouter 250.000 Colombiens qui sont rentrés. Ainsi plus d’un million de personnes sont entrées dans le pays depuis le Venezuela au cours des 16 derniers mois », selon un communiqué de l’Unité nationale pour la gestion des risques et des catastrophes, chargée de l’enregistrement de ces migrants. Parmi eux, il y a 118.709 enfants et adolescents, ainsi que 34.000 « indigènes, gitans, raizales et afro-descendants ».

Source : Colombie : près d’un million de migrants en provenance du Venezuela depuis 16 mois

Le difficile débat sur la diaspora vénézuélienne

Ecrire en tant que chercheur ou journaliste sur la diaspora vénézuélienne constitue un véritable défi. Il n’y a pas de chiffres officiels sur le phénomène. Quant au discours des autorités, il dénigre les émigrants ou cherche à ôter de l’importance au départ de ces Vénézuéliens qui cherchent des opportunités dans d’autres pays. Ce qui fut une pratique sporadique à l’époque de Chávez est devenu une politique à l’ère de Maduro : le régime ne fournit pas d’informations publiques sur des sujets sensibles. L’émigration en fait partie.

Source : Le difficile débat sur la diaspora vénézuélienne – Barril.info

Venezuela: syndicalistes pour des corridors humanitaires du CICR

Des syndicalistes vénézuéliens indépendants veulent que le CICR contrôle des corridors humanitaires dans leur pays plutôt qu’une aide pilotée par le gouvernement. Ils affirment aussi que la moitié des personnes libérées récemment ne sont pas des détenus politiques.

« Les habitants sont en train de décéder en raison du manque de nourriture et de médicaments » lié à la crise politique et économique depuis les violences de 2017 au Venezuela, a dit mercredi devant la presse à Genève le secrétaire d’un syndicat de l’industrie alimentaire, Roger Palacios. Il faut « l’ouverture de corridors humanitaires » dont seraient responsables le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et des ONG internationales.

Source : Venezuela: syndicalistes pour des corridors humanitaires du CICR – SWI swissinfo.ch