Venezuela : sans accès aux traitements, on meurt du VIH

Au Venezuela, la communauté LGBTQI, qui vit avec le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est en danger imminent à cause de l’absence d’antirétroviraux, indispensables au traitement de la maladie. L’urgence humanitaire s’est considérablement accentuée. Plus de 77 000 personnes vivant avec le VIH sont abandonnées à leur sort.

Chrismar Landáez est l’une des milliers de victimes d’une tragédie plus qu’annoncée. Elle doit faire face à deux défis. En tant que femme trans, elle doit lutter pour être reconnue et respectée dans un pays où les droits des personnes LGBTQI ne sont pas garantis. Par ailleurs, face à l’impossibilité de trouver les médicaments dont elle a besoin pour contrôler le virus, elle n’a jamais autant craint pour sa vie qu’aujourd’hui.

Source : Venezuela : sans accès aux traitements, on meurt du VIH – Libération

Publicités

Venezuela: le cas suspect de polio n’en est finalement pas un, selon l’OMS

Contrairement à ce qui avait été suspecté, la poliomyélite n’est pas à l’origine d’un cas de paralysie infantile au Venezuela, où la maladie a été éradiquée il y a des décennies, a annoncé l’Organisation mondiale de la santé (OMS). »

Suite à des signalements non confirmés le 8 juin d’une réapparition suspectée de la polio au Venezuela, les derniers tests de laboratoire ont confirmé que la cause de la paralysie n’est pas le poliovirus sauvage ou le poliovirus dérivé du vaccin », a expliqué l’OMS dans un communiqué envoyé vendredi soir.

Le 29 avril, un enfant de 34 mois avait présenté des symptômes de paralysie flasque aiguë dans une communauté à faible couverture vaccinale dans le delta de l’Orinoco, dans l’Etat de Delta Amacuro, selon l’OMS.

Source : Venezuela: le cas suspect de polio n’en est finalement pas un, selon l’OMS – L’Orient-Le Jour