06.12 Conférence de Luis Salamanca

Le samedi 6 décembre de 9h30 à 11h30, le Groupe d’Études Interdisciplinaire sur le Venezuela (GEIVEN) a le plaisir de recevoir, avec le soutien de l’Ambassade de France à Caracas et de l’Institut des Hautes Etudes de l’Amérique Latine, le politologue vénézuélien Luis Salamanca (Universidad Central de Venezuela – UCV), qui dressera un bilan de la situation politique du Venezuela, un an et demi après l’accession au pouvoir de Nicolás Maduro. Il abordera la nature de l’héritage politique laissé par Hugo Chávez et s’interrogera sur l’évolution de l’identité chaviste à un an des élections parlementaires dans le cadre d’une conférence intitulée :

 

« La situación política en Venezuela después de Chávez »

La conférence sera donnée en espagnol et suivie d’échanges en anglais ou en espagnol.

 Lieu : Institut des Hautes Études de l’Amérique Latine (IHEAL)

Amphithéâtre

28 rue Saint Guillaume, 75007 Paris

Source: geiven.com

See on Scoop.itVenezuela

Publicités

L’Equateur et le Venezuela appellent à protéger les prix du pétrole

L’Equateur et le Venezuela vont présenter à l’Opep une proposition afin de protéger les prix du pétrole, en pleine dégringolade, à travers une baisse de la production, a annoncé le président équatorien Rafael Correa.

Nous allons mener une démarche conjointe afin de protéger les prix, ce qui impliquerait une certaine réduction de la production, a déclaré M. Correa, lors d’une rencontre avec la presse étrangère jeudi soir dans la localité de El Coca, à l’est de Quito.

C’est compliqué, mais ce sera la position du Venezuela et de l’Equateur, a ajouté le dirigeant équatorien.

Cette proposition des deux membres latino-américains de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) devrait être officiellement soumise lors de sa prochaine réunion prévue le 27 novembre à Vienne.

Source: www.romandie.com

See on Scoop.itVenezuela

Le Nigeria et le Venezuela, autres victimes de la chute des prix du pétrole

La baisse du prix du brent fragilise le Venezuela, mais aussi le Nigeria, en pleine campagne présidentielle. Un tournant aussi pour les pays du Golfe persique.

 

La situation s’aggrave aussi au Venezuela. Selon Morgan Stanley, « chaque baisse de 5 dollars du prix du baril de brent entraîne un manque à gagner de 3,3 milliards de dollars . Si le prix du baril devait rester à ces niveaux-là en 2015, ce chiffre monterait à 12 milliards ». Un choc considérable pour Caracas, qui souffre déjà d’un système des changes schizophrène avec plusieurs cours entre le bolivar et le dollar. Une situation critique alors que le pays fait face à des rumeurs récurrentes de défaut de paiement dans les douze à dix-huit mois. 

Source: www.lesechos.fr

See on Scoop.itVenezuela

Algérie-Venezuela : coopération «accrue» dans le domaine pétrolier

Le ministre du Pouvoir populaire pour les Relations extérieures du Venezuela, Rafael Ramirez, a fait état mercredi à Alger de l’existence d’une coopération « accrue » avec l’Algérie dans le domaine du pétrole. 

« Le Venezuela et l’Algérie ont une coopération accrue dans le domaine pétrolier », a indiqué M. Ramirez à la presse à l’issue d’un entretien avec le président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

« Nous avons évoqué le marché pétrolier international et réaffirmé notre position à défendre le prix du pétrole », a affirmé le ministre vénézuélien qui a fait ressortir une « convergence de vues » entre les deux pays à ce sujet.

Source: www.radioalgerie.dz

See on Scoop.itVenezuela

Vénézuela : des mannequins d’écolières enceintes en vitrine

Les ventres des mannequins en vitrine étaient bien arrondis hier, dans un centre commercial de Caracas, au Venezuela. Deux organismes de bienfaisance locaux, Fundana et Construyendo Futuros, se sont en effet permis d’apporter leur touche personnelle. Trois des écolières de plastique, portant l’uniforme bleu réglementaire jusque 15 ans, étaient enceintes.

L’objectif de cette action est de délier les langues quant à l’éducation sexuelle du pays, où l’urgence gronde. Le taux de grossesse au Venezuela est le plus haut d’Amérique du Sud. Toutes les trois minutes, une mineure tombe enceinte.

Briser les tabous

Et les réactions ne se sont pas faites attendre.

Source: www.metronews.fr

See on Scoop.itVenezuela

Venezuela : si lointain et si proche!

Le consulat du Venezuela en Martinique et la faculté des Lettres et Sciences humaines de l’Université invitent le public à la « Semaine culturelle du Venezuela » .
La semaine du Venezuela s’annonce riche en découverte car ce sont des professionnels du pays qui vont en parler. Au programme des interventions de professionnels d’Amérique Latine ou de la Caraïbe comme la géographe Anne Pene-Annette, maître de conférences à l’UAG, l’écrivain vénézuélien Jesus « Chucho » Garcia ou encore le spécialiste en civilisation hispanique, le professeur des universités Maurice Belrose.
Mais ce n’est pas tout! La semaine propose également de découvrir la culture vénézuelienne grâce à un concert. Ou encore d’entrer au coeur d’une population féministe avec un documentaire fort, primé lors du festival de cinéma de Margarité « Meilleur documentaire » . Bref, entre littérature, géographie, société, civilisation ou encore musique, voici un bel aperçu d’un pays du bassin caribéen. Les animations qui se dérouleront sur le campus de Schoelcher sont ouvertes à tous et sont gratuites.

Source: www.martinique.franceantilles.fr

See on Scoop.itVenezuela

Le Venezuela, un pays en excès libre

Le chauffeur de taxi grille un feu rouge, envoie un texto en roulant puis fait un doigt d’honneur au policier qui souhaite l’arrêter pour un contrôle. Le tout en souriant, il n’y a rien de plus normal au Venezuela. Les Vénézuéliens ont au moins un point en commun : ils aiment faire ce qu’ils veulent, tout ce qu’ils veulent. De la forêt amazonienne à la jungle de la capitale Caracas, ce sont des adeptes de ce que l’anthropologue Samuel Hurtado appelle la «liberté sylvestre» : «Les Vénézuéliens sont comme des oiseaux, ils ne comprennent pas les limites qu’on leur impose.» En effet, pour ceux qui se saoulent sur la plage en faisant péter leurs enceintes à coups de reggeaton, s’énervent lorsqu’on leur demande de ne pas doubler dans la queue ou de ne pas mater sa copine avec l’insistance de puceaux prépubères, la liberté des autres n’a aucune importance.
Rien de nouveau sous le soleil. En 1996 déjà, l’anthropologue Roberto Zapata écrivait : «Dans la société vénézuélienne, l’individu ne s’intéresse qu’à lui-même, et les relations sociales sont non seulement mauvaises, mais aussi de franche méfiance.»

Source: www.liberation.fr

See on Scoop.itVenezuela

Venezuela : ni dévaluation ni unification des taux de change (ministre)

Le ministre de l’Economie du Venezuela, Rodolfo Marco Torres, a écarté toute dévaluation de la monnaie nationale, le bolivar, tout comme le passage à un taux de change unique en 2015 dans pays soumis à sévère contrôle des changes.
« Il n’est prévu aucune dévaluation », a assuré dimanche le ministre lors d’une émission de télévision.
Quant à unifier les taux de change, le ministre a indiqué qu’il n’y avait pas d’annonce en ce sens et que le système actuel prévoyant un dollar à 6,30 bolivares pour les importations prioritaires (aliments et médicaments) et des allocations de devises aux enchères pour les autres ne serait pas modifié.

Source: www.lesechos.fr

See on Scoop.itVenezuela